OK

Industrie

Les entreprises du verre en Suisse

Jusqu’au XVe siècle environ les objets en verre étaient importés de la Forêt-Noire ou de Murano. Des verreries artisanales sont ensuite apparues en Suisse. Elles produisaient du verre à usage courant, et se situaient dans des régions forestières pour utiliser le combustible bois. Des artisans émigrés apportaient les techniques d’Allemagne ou d’Italie. Au XVIIIe siècle, plusieurs fabriques s’établissent dans le pays. Les verreries proches des forêts devaient cependant faire face à des coûts de transport trop élevés ; elles ne purent concurrencer les établissements situés à proximité de voies de chemin de fer ou de ports, où l’on amenait le charbon, et emmenait les produits finis. Le bois devenu rare, le sable local de qualité médiocre et la concurrence ont eu raison de ces verreries.

Le XIXe siècle voit l’ouverture d’usines de verre creux. La verrerie de Moutier, seule productrice de verre à vitres, est fondée en 1840. Elle a cessé sa production en 2017. La première machine semi-automatique à souffler les bouteilles date de 1859. Les fours à cuve, chauffés au gaz, arrivent en 1870.

Dans les années 1950, on dénombre 5 fabriques de verre creux en Suisse : 1'500 employés produisaient annuellement 25'000 tonnes de verre ; le pays devait encore en importer 6'000 tonnes. Issu du regroupement de plusieurs fabriques, Vetropack voit le jour en 1966, et devient la seule productrice de verre d’emballage de Suisse.

La majorité des usines de verre du pays transforment le verre (float) qu’elles reçoivent : usinage, formage, découpe, traitements…

La Verrerie de Semsales

Au village de Progens (FR), la proximité des mines de charbon de St-Martin a favorisé l’implantation par des immigrés de Forêt-Noire d’une verrerie en 1776 : la Société des Mines et Verrerie de Semsales. 

En savoir plus

Glas Trösch

Le groupe Glas Trösch

Depuis plus de 100 ans, Glas Trösch travaille le matériau transparent qui est le verre, et ce avec une grande compétence et un savoir-faire détaillé dans tous les domaines du verre.

En savoir plus

Le Groupe Sait-Gobain

Saint-Gobain conçoit, produit et distribue des matériaux pour la construction, les transports, les infrastructures et pour des applications industrielles.

En savoir plus

Isover

La laine de verre est le produit phare d’Isover à Lucens (VD). Plusieurs matières (carbonate de sodium, borax, oxyde de manganèse,…) et du verre recyclé sont fondus et filés pour former la laine. 

En savoir plus

Erie-Electroverre SA ThermoFisher Scientific

Le premier four de verrerie électrique est développé en 1935 à Romont dans l’usine nommée alors Electroverre Romont SA, qui devient Erie Electroverre en 1983 puis Erie-Electroverre ThermoFisher Scientific. L’usine possède un four pouvant contenir 200 tonnes de verre en fusion, et ses étireuses verticales produisent des feuilles de verre extra mince (0.6 à 6 mm d’épaisseur) extra blanc. Les produits transformés sont utilisés par les domaines de la médecine (laboratoires), l’industrie, la photographie, l’horlogerie et l’électronique.

Association suisse du verre plat (ASVP)

L’association rassemble les professionnels du secteur du verre plat en Suisse, qu’ils soient artisans ou industriels.

En savoir plus

Vitroparcours Au Château Case postale 225 CH-1680 Romont Tél. +41 (0)26 652 18 34 Fax +41 (0)26 652 49 17 cr:vasb:ivgebcnepbhef.pu